Présentation de GeneWeb

From GeneWeb
Revision as of 18:13, 30 September 2015 by A2 (Talk | contribs) (import)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

File:logo main.png

GeneWeb est un logiciel de généalogie doté d’une interface Web, utilisable aussi bien sur un ordinateur non connecté au réseau qu’en service Web. La version courante est la version 6.07.

Historique

GeneWeb est un logiciel de généalogie doté d’une interface Web, utilisable aussi bien sur un ordinateur non connecté au réseau qu’en service Web.

Initialement conçu en 1998 par Daniel de Rauglaudre (http://cristal.inria.fr/~ddr/). GeneWeb est un logiciel libre avec licence GNU, disponible pour Unix, Windows et Mac OS X.

Retrouvez l’ensemble des contributeurs sur notre page crédits

Présentation

Les points forts de GeneWeb sont les suivants :

Si vous avez installé GeneWeb sur votre ordinateur, ou si vous voulez savoir « comment ça marche », voyez le mode d’emploi.

Interface Web

File:welcome.jpg
Accueuil de GeneWeb

L’interface se fait par n’importe quel navigateur Web : Mozilla Firefox, Google Chrome, Internet Explorer, etc.

Le fait d’utiliser un navigateur Web ne vous oblige pas à vous connecter sur le réseau.

Vous pouvez utiliser GeneWeb de deux façons :

  • Logiciel de généalogie classique, sans être connecté sur aucun réseau. Vous avez juste besoin d’un navigateur, et vous n’avez besoin d’aucune installation spéciale.
  • Service Web, si votre ordinateur est sur le réseau Internet. Vous pouvez alors rendre visible l’accès à vos données au monde extérieur, et les gens le consulteront comme n’importe quel service Web. Vous pourrez mettre un lien vers ce service dans votre page personnelle. Le plus simple reste néanmoins d’utiliser un site tel que http://www.geneanet.org proposant l’hébergement d’arbre au format GeneWeb

Calculs de parenté et de consanguinité

File:perso.jpg
Fiche personnelle avec l'habillage par défaut.

Le programme est spécialisé dans le calcul de parenté et de consanguinité.

Un lien de parenté entre deux personnes, c’est un ancêtre commun. Il peut y en avoir plusieurs, et pour un même ancêtre, plusieurs branches de différentes longueurs. GeneWeb vous dit quels sont ces ancêtres communs et combien il y a de branches pour chaque longueur. Il vous dit comment s’appelle cette parenté : c’est le frère, la sœur, la grand-tante, l’ancêtre à 15 générations, etc.

On peut alors afficher le détail d’une des branches de parenté.

La consanguinité entre deux personnes se calcule à partir de leurs liens de parenté. Entre frères et sœurs, elle est de 25 %, ce qui est important, et n’est plus que 6,25 % entre cousins germains. La combinaison des différents liens de parenté entre deux personnes conduit à des calculs très complexes, impossibles à faire à la main. GeneWeb fait ce calcul pour vous.

Il est ainsi possible de comprendre les problèmes de consanguinité connus de personnes célèbres. Ainsi les parents de Charles II, dernier roi d’Espagne de la maison de Habsbourg, n’étaient pas frères et sœurs, seulement oncle et nièce, mais l’accumulation de mariages dans la même famille a conduit à une consanguinité supérieure à celle qu’auraient des frères et sœurs, à savoir 25,26 %.

Il y a peu de logiciels sachant faire ce genre de calcul. Il suppose la manipulation de nombres gigantesques et des méthodes de calcul spécifiques et très efficaces.

Polyglotte

GeneWeb parle plusieurs langues. Il peut afficher des pages en allemand, anglais, danois, espagnol, finnois, français, italien, néerlandais, suédois. Bien sûr, vos données ne sont pas traduites et resteront dans la langue que vous utiliserez, mais l’affichage des en-têtes, des dates, etc. se fera dans la langue choisie.

Vous pouvez même traduire le logiciel dans la langue de votre choix ! En outre, si la traduction de tel ou tel terme ne vous plait pas, il vous est tout à fait possible de la changer.

Correction d’orthographe

Pour accéder à une fiche personnelle, on peut taper son prénom et son nom dans la page d’accueil. Vous avez le droit de vous tromper, dans une certaine mesure : GeneWeb va trouver votre personne, ou éventuellement vous en proposer plusieurs.

Parfois, la version d’un nom d’une personne dans une langue étrangère va fonctionner. Par exemple, pour trouver Juan Carlos, les entrées suivantes sont acceptées :

  • Juan Carlos de Borbón ;
  • Jean Charles de Bourbon ;
  • John Charles of Burbon.

Notez que ceci ne fonctionne pas toujours. Il est des cas où l’ambigüité est trop grande ou que votre orthographe diffère trop de celle de la personne.

Il est possible de chercher une femme par son nom de jeune fille ou par son nom de femme mariée.

S’il y a des titres de noblesse, on peut substituer le nom de famille par le lieu d’un titre de la personne ou de ses parents. Ainsi, Juan Carlos, roi d’Espagne peut être accédé par Juan Carlos d’Espagne

Titres de noblesse

Il est possible d’attribuer un ou plusieurs titres de noblesse aux personnes qui en ont, avec les dates de début et de fin. On peut alors faire une sélection par titre et avoir ainsi tous les rois de France dans l’ordre chronologique, etc.

Mise à jour et protection des informations

La mise à jour des informations (ajout, modification, suppression des personnes et des familles) peut se faire sous votre navigateur, comme le reste.

Bien entendu, si vous fonctionnez en service Web, vous ne voulez peut-être pas que n’importe qui puisse modifier vos données. Pour cela, il est possible de limite l’accès à votre base par un mot de passe « magicien », que vous ne communiquerez qu’aux personnes de votre choix. Ce mot de passe est modifiable à tout moment, sur simple édition d’un fichier.

Les personnes connaissant le mot de passe pourront alors faire des modifications, même si elles sont à l’autre bout du monde.

D’autre part, vous voulez peut-être que les informations personnelles des personnes encore vivantes soient cachées. Un autre mot de passe, « ami », permet l’accès aux informations des personnes nées ou décédées depuis moins d’un siècle.

Ce second mot de passe, vous le communiquerez aux personnes dont vous estimez qu’elles peuvent connaître les informations personnelles, sans pour autant leur donner le droit de faire des modifications.

Personnalisation

Il est possible de personnaliser la page d’accueil et les autres pages, en changeant la couleur ou le motif de fond, les couleurs des polices et la langue par défaut.

Vous pouvez aussi fabriquer des pages secondaires contenant des informations particulières sur telle ou telle personne de la base, avec un lien direct sur sa fiche personnelle ou sur sa parenté avec telle autre personne de la base.

Pour avoir plus d’informations, consultez le chapitre « Personnaliser la mise en page (template et mise en page) »

Gadgets : anniversaires, dernières naissances, etc.

GeneWeb propose l’affichage des anniversaires du jour et des deux jours à venir, les dix dernières naissances, et les dix derniers décès.

Ces indications ne sont affichées que si l’éventuel mot de passe protégeant les informations a été fourni.

Il est possible d’afficher des images dans les fiches personnelles.

Importation et exportation de fichiers GEDCOM

Un programme spécifique permet la fabrication d’une base GeneWeb à partir d’un fichier GEDCOM. Quelques options permettent d’ajuster les paramètres.

Inversement, on peut recréer un fichier GEDCOM à partir d’une base GeneWeb.

Un exemple : la base Roglo et ses 6 millions d'individus

Le plus simple reste encore de tester ! .

  • http://roglo.eu/roglo – 6 millions d’individus dont la moitié constituée de familles royales et nobles depuis Charlemagne à nos jours.