Archiver et distribuer votre base de données sur un support mobile

From GeneWeb
Jump to: navigation, search
150px-Geographylogo svg.png Language: English • français

Archiver une version mobile de GeneWeb incluant vos bases de données sur un support de stockage externe pour le distribuer rend vos données accessibles sans que l’utilisateur ait à installer le logiciel ou les bases de données.

Archivage sur support non ré-inscriptible

Une base GeneWeb peut être installée sur un disque compact enregistrable (CD-R).

Voici les étapes détaillées pour créer une archive mobile, les trois premières étant facultatives :

  • Nettoyer la ou les base(s) en profondeur. Cette étape vous permet de distribuer une base de données optimisée en mémoire et en temps d’accès. Elle est inutile si votre base de données vient d'un fichier GEDCOM ou d'un fichier source GeneWeb et que vous n'avez pas fait de modifications.
  • Lancez le calcul de l'index des notes (update_nldb) et le calcul des consanguinités si vous voulez qu’elles s'affichent dans les pages personnelles et dans les calculs de parenté. Si vous ne la faites pas, les calculs de parenté fonctionneront quand même mais les consanguinités ne s'afficheront pas.
  • Entrez dans votre base et faites un calcul de parenté quelconque, par exemple entre un père et son fils. Cette étape est destinée à optimiser l'accès à la base. En effet, le premier calcul de parenté fabrique un fichier tstab dans la base de données qui permet aux calculs de parenté suivants d’être plus rapide. Si ce fichier n’a pas été créé et que l’ensemble est figé sur un CD-R, sa création ne sera plus possible et les calculs de parenté seront plus lents.
  • Créer un répertoire de destination pour y mettre tous les éléments suivants que vous allez copier dans votre archive :
  1. les bases de données : ce sont les répertoires se terminant par .gwb. Par exemple, si votre base s'appelle grimaldi, c'est un répertoire qui s'appelle grimaldi.gwb contenu dans le répertoire bases (sa location dépend de votre installation : Windows, Mac OS X, Unix…).
  2. les fichiers de configuration des bases .gwf, pour l’exemple grimaldi.gwf, il se trouve à la racine du répertoire bases. S’il n’y en a pas, ajoutez un mot de passe magicien simple à la configuration, par exemple wizard_passwd=a. C’est facultatif, mais cela permet d'éviter de proposer une « mise à jour » dans les pages personnelles qui, de toutes façons, ne fonctionnerait pas sur un support non inscriptible.
  3. le programme gwd (généralement dans le répertoire gw) dans le répertoire de destination. Sur les systèmes Windows, il porte l'extension .exe
  4. les répertoires etc, images, lang et src dont la présence est obligatoire. Ils doivent se trouver dans le même répertoire que le programme gwd.
  • Dans le répertoire lang du répertoire de destination, éditez le fichier start.txt et supprimez le groupe de lignes qui contiennent les liens pour accès "magicien". Elles commencent par quelque chose comme :
<td align=center>[
af: <a href="%sw=w">Medewerkers</a> toegang
(password) ca: accés <a href="%sw=w">administrador</a>
(clau)
et finissent par:
pl: <a href="%sw=w">"Wizard"</a> dostêp
(has³o) pt: Entrada <a href="%sw=w">feiticeiro</a>
(palavra chave) sv: <a href="%sw=w">Uppdaterings</a> tillträde
(passord) ]
</td>
Cette étape n'est pas obligatoire mais évite que la page d'accueil propose un accès magicien qui, de toutes façons, ne servirait à rien.
  • Étape importante : l'exécutable gwd fabrique des fichiers dans son répertoire courant. S'il ne peut pas le faire, ça peut bloquer son fonctionnement (en particulier sous Windows, ça le bloquera certainement). Il faut donc lui indiquer une option pour qu'il utilise le disque dur (note: ces fichiers ne sont pas gros, sont temporaires et les détruire volontairement ou involontairement pendant ou après une visite ne perturbera pas le fonctionnement de gwd).

Pour cela, créez un fichier gwd.arg et collez-y :

  • pour Windows :
-wd
c:\temp\geneweb
  • pour Unix ou Mac OS X :
-wd
/tmp/geneweb
  • Si votre base de données a des images, mettez-les dans le répertoire "images", sous-répertoire portant le nom de votre base ("images/xyz" si votre base s'appelle "xyz").
  • Après toutes ces étapes, vous disposez d'une installation minimum, obligeant l'utilisateur à lancer lui-même gwd et à ouvrir l'adresse URL pour accéder à la base. Vous pouvez améliorer cela en fournissant des fichiers HTML et/ou des scripts (shell, batch) qui lanceront tout cela tout seul. Vous pouvez aussi mettre plusieurs bases de données, d'autres fichiers HTML, etc, etc.
Remarque: si vous voulez que votre base de données soit lisible sur d'autres Systèmes d'Exploitation (Windows, MacOS X, Unix) que vous utilisez, vous pouvez créer un répertoire par SE et y mettre la version de gwd pour ce SE-là. Bien sûr il vous faudra avoir téléchargé toutes les versions de GeneWeb des SE que vous voulez rendre disponibles. Il faut également revoir l'installation des fichiers gwd.arg et en particulier leur indiquer le chemin d'accès aux fichiers système et à la base (options -hd et -bd de gwd)._
  • Avant de graver votre disque, faites un test. Pour cela, rendez le répertoire destination non inscriptible ainsi que tous ses sous-répertoires et fichiers. Puis lancez la commande gwd (par double-clic si votre système le permet ou par une commande intéractive). Ouvez dans votre navigateur l'adresse http://127.0.0.1:2317/grimaldi et vérifiez si ça fonctionne.
  • Gravez l’intégralité du répertoire de destination avec son contenu.

Archivage sur un support inscriptible

Une petite clé USB convient également : sauf une base exceptionnelement grosse, une clé 512 Mo suffira largement en tablant sur un bon millier de photos.

[… à détailler]


Manuel GeneWeb

Rembrandt Old Man Reading a Book.jpg

Utiliser et gérer une base généalogique

Annexe technique