Configurer votre serveur GeneWeb en HTTPS

From GeneWeb
Jump to: navigation, search
150px-Geographylogo svg.png Language: English • français

Il est possible d'accéder à votre serveur GeneWeb (gwd) en HTTPS en configurant Apache de manière adéquate pour le mode CGI ou en ajoutant l’outil stunnel pour le mode service.

Le tutoriel suivant a été testé sur un serveur GNU/Linux Ubuntu Server Edition Xenial Xerus 16.04 en janvier 2017. Il est valide pour Debian et ses dérivés, mais peut nécessiter des adaptations pour les autres systèmes d’exploitation (merci de renseigner les différences que vous observez et compléter l’article en conséquence). A ce jour (01/2017) il n'est pas utilisable sur macOS.

Préalables

GeneWeb doit être installé qu'il soit configuré en CGI à travers Apache ou en mode service via le port 2317. domaine ou www.domaine indique le nom de domaine utilisé ou votre IP si n’y a pas de nom de domaine.

Exemple de votre adresse actuelle :

http://www.domaine.fr/cgi-bin/geneweb.cgi

ou

http://www.domaine.fr:2317/

Ouvrez un terminal. Dans le tutoriel on utilisera nano comme éditeur de texte en ligne de commande, vous pouvez utiliser vi ou autres selon vos habitudes. Les commandes doivent-être effectuées en mode administrateur root alors tapez sudo -s pour Ubuntu ou su root sous Debian… Puis votre mot de passe. Attention, vous resterez en mode administrateur tant que vous n’aurez pas tapé exit. Vous pouvez aussi préfixer toutes les commandes ci-dessous avec sudo. La première fois, votre mot de passe vous sera demandé. Il ne vous sera redemandé si vous cessez d'exécuter des commandes sudo pendant un certain temps.

sudo chmod +x /usr/local/sbin/le-renew

Installer les certificats Let’s Encrypt

Pour récupérer les certificats, il faut commencer par installer git puis télécharger letsencrypt (vous êtes déjà en mode administrateur).

apt-get install git
git clone https://github.com/letsencrypt/letsencrypt /opt/letsencrypt --depth=1

("--depth=1" indique "ne pas récupérer tout l'historique du site").

Les certificats sont générés avec la commande :

/opt/letsencrypt/letsencrypt-auto --apache -d domaine.fr -d www.domaine.fr

Vous pouvez aussi lancer simplement :

/opt/letsencrypt/letsencrypt-auto

qui vous sollicitera pour les paramètres nécessaires.

Une fois créés, les certificats se trouvent dans  /etc/letsencrypt/live/.

Commentaire concernant les solutions hébergées

En cas d'hébergement, il convient de distinguer le nom de la machine sur laquelle votre service est hébergé du nom de domaine qui vous a été attribué dans le cadre de ce service. L'exemple qui suit est issu d'un hébergement chez OVH, mais doit avoir son équivalent chez d'autres hébergeurs.

Un site connu (et accessible) sur le Web à partir de l'adresse monsite.fr sera en fait hébergé sur une machine appelée vps123456.ovh.net.

Il n'est pas possible d'obtenir un certificat pour le serveur vps123456.ovh.net car vous n'êtes pas "propriétaire" du domaine ovh.net. Pour obtenir un certificat pour le serveur monsite.fr, il est nécessaire que les données associées à ce nom dans le serveur DNS soient correctes, et qu'en particulier l'adresse IP associée soit bien celle de la machine vps123456.ovh.net.

Il vous faudra donc obtenir cette adresse IP en exécutant :

ping vps123456.ovh.net

et renseigner cette adresse dans le champ A de l'enregistrement DNS du serveur monsite.fr (Web/Domaines/Zone DNS sur votre espace client OVH).

Renouveler les certificats Let’s Encrypt

ATTENTION, le certificat n'est valable que 90 jours. On peut le renouveler avec la commande:

/opt/letsencrypt/letsencrypt-auto --apache --renew-by-default -d domaine.fr -d www.domaine.fr

L’idéal est de rendre le renouvellement automatique, Erika Heidi a créé un script simplifiant la tâche, il s'agit de le-renew.sh Dans les commandes qui suivent il s’agit de récupérer ce script, le rendre exécutable et le placer dans la crontab pour le renouvellement automatisé.

curl -L -o /usr/local/sbin/le-renew http://do.co/le-renew
chmod +x /usr/local/sbin/le-renew
crontab -e
0 6 * * 1 /usr/local/sbin/le-renew domaine.fr >> /var/log/le-renew.log

Chaque lundi à 6:00, la validité du certificat en question sera vérifiée. S'il n'est plus valable, il sera renouvelé.

HTTPS pour GeneWeb en CGI derrière un serveur Apache

Configurez VirtualHost pour l’accès HTTPS de votre serveur. Dans /etc/apache2/sites-available, modifiez les VirtualHost :

cd /etc/apache2/sites-available
nano domainessl.fr 

Exemple de configuration :

<VirtualHost *:443>
   ...
      SSLProtocol -ALL -SSLv3 +TLSv1 +TLSv1.1 +TLSv1.2
      SSLHonorCipherOrder On
      SSLCipherSuite ECDH+AESGCM:DH+AESGCM:ECDH+AES256:DH+AES256:ECDH+AES128:DH+AES:ECDH+3DES:DH+3DES:RSA+AESGCM:RSA+AES:RSA+3DES:!aNULL:!MD5:!DSS
      SSLEngine on
      SSLCertificateFile /etc/letsencrypt/live/domaine.fr/fullchain.pem
      SSLCertificateKeyFile /etc/letsencrypt/live/domaine.fr/privkey.pem
   ...
</VirtualHost>

Si vous souhaitez que les accès classiques HTTP soient automatiquement redirigés en mode https, configurez le VirtualHost HTTP pour cette redirection :

cd /etc/apache2/sites-available
nano domaine.fr

Un exemple de configuration :

<VirtualHost *:80>
...
      RewriteEngine on
      RewriteRule ^ https://domaine.fr%{REQUEST_URI} [L,QSA,R=permanent]
...
</VirtualHost>

Dans ces deux fichiers de configuration, il convient éventuellement de préciser le nom du serveur « virtuel » (monsite.fr) hébergé. Ceci se fait en ajoutant les lignes :

     ServerName monsite.fr
     ServerAlias www.monsite.fr

L’un des bénéfices de ce nommage est que votre nom de domaine continuera à apparaitre dans les URL affichées dans la barre de votre navigateur (meilleure visibilité, non-divulgation du nom spécifique du serveur hébergeur).

On trouvera sur le web de nombreux exemples de configuration de serveurs virtuels sous Apache. Choisissez celui qui vous convient ou qui correspond à votre environnement.

HTTPS pour GeneWeb en mode service via le port 2317

Pour utiliser Geneweb en mode service en HTTPS, il faut l’encapsuler en utilisant stunnel4. Stunnel4 s’installe avec la commande :

apt-get install stunnel4

Créez un fichier de configuration dans lequel seront déclarés les certificats Let’s Encrypt précédemment créés.

Un fichier de configuration type existe dans /usr/share/doc/stunnel4/examples/stunnel.conf-sample qu’il faut modifier :

cd /etc/stunnel
nano stunnel.conf

Exemple de fichier de configuration de stunnel:

; **************************************************************************
; * Options générales                                                      *
; **************************************************************************
; Il est recommandé de changer les privilèges utilisateur et groupe
;setuid = stunnel4
;setgid = stunnel4
; un chroot pour un peu plus de sécurité
;chroot = /var/lib/stunnel4/
; Le fichier PID sera créé dans le chroot
;pid = /var/run/stunnel.pid
; Utile de mettre dans les logs pour suivre en cas de bug
foreground = yes
debug = info
output = /var/log/stunnel4/stunnel.log
; Enable FIPS 140-2 mode if needed for compliance
;fips = yes
; **************************************************************************
; * Service defaults may also be specified in individual service sections  *
; **************************************************************************
; Enable support for the insecure SSLv3 protocol
options = NO_SSLv3
; These options provide additional security at some performance degradation
options = SINGLE_ECDH_USE
options = SINGLE_DH_USE
; **************************************************************************
; * Include all configuration file fragments from the specified folder     *
; **************************************************************************
;include = /etc/stunnel/conf.d
; **************************************************************************
; * Service definitions (remove all services for inetd mode)               *
; **************************************************************************
[geneweb]
accept = 22317
connect = 2317
cert=/etc/letsencrypt/live/domaine.fr/fullchain.pem
key=/etc/letsencrypt/live/domaine.fr/privkey.pem

Dans le fichier de configuration ci-dessus, les paramètres suivants peuvent être modifiés :

  • foreground = yes : stunnel reste actif en foreground, et les messages de debug sont affiché dans la fenêtre.
Si vous commentez ce paramètre (;), stunnel s'exécutera en background.
  • debug = info. Les valeurs possibles du paramètre sont : emerg (0), alert (1), crit (2), err (3), warning (4), notice (5), info (6), or debug (7).
Selon le niveau, un nombre d'information plus ou moins important sera conservé dans le fichier log.

Modifiez l’utilisateur et le groupe :

cd ..
chown -Rf stunnel4:stunnel4 stunnel/

Activez stunnel en changeant la valeur de la variable ENABLED dans le fichier /etc/default/stunnel4 de 0 à 1 :

nano /etc/default/stunnel4
ENABLED=1

Redémarrez stunnel avec les commandes :

/etc/init.d/stunnel4 stop
/etc/init.d/stunnel4 start

ou plus simplement :

/etc/init.d/stunnel4 restart

Vous pouvez à present vous connecter avec l’une des adresses similaires à celles ci-dessous, selon votre configuration :

https://www.domaine.fr:22317
https://domaine.fr:22317
https://IP:22317

Précautions

Si vous utilisez un pare-feux comme IPTables ou un autre, adaptez-le. Si vous êtes auto-hébergé modifiez aussi la redirection de ports sur votre box. Exemple des règle pour IpTables :

/sbin/iptables -A INPUT  -p tcp --dport 22317 -m state --state NEW,ESTABLISHED -j ACCEPT
/sbin/iptables -A OUTPUT  -p tcp --sport 22317 -m state --state ESTABLISHED -j ACCEPT

Sources